Comment écrire pour le web ?

Rédaction pour le web & Création de contenu

Rédaction de contenu optimisée pour le web :

Si l’on voit le moteur de recherche comme une place de marché ou offre et demande de contenus se rencontrent, vous devez alors chercher à connaître votre demande pour mieux la satisfaire. Google et les autres moteurs de recherche mettent à votre disposition des outils pour mieux comprendre cette demande et la quantifier. Pour être lus, vos contenus doivent ainsi être d’abord recherchés par les internaute et correspondre à une demande.

Une fois cette demande identifiée vous pouvez rédiger un contenu visant à satisfaire l’intention de l’internaute qui se cache derrière le mot clé qu’il a saisi sur son moteur de recherche et pour lequel vous avez choisi de lui présenter un contenu pour lui apporter votre réponse.

Comment optimiser le référencement d’une page web ?

Découvrez ci-dessous les zones à optimiser en priorité pour améliorer les positions de votre page sur vos mots clés :

Rédaction de pages optimisées pour le référencement

  • Balise Title (60 caractères) avec le mot clé le plus important au début du titre (critère de proéminence).
  • URL (pertinente, évocatrice et 70 caractères préférable)
  • La métadonnée description (160 caractères avec un appel à l’action afin d’optimiser le taux de clic des internautes sur votre contenu lorsque celui s’affiche dans leurs résultats de recherche).
  • Utiliser le mot clé principalement visé dans les 50 premiers mots du premier paragraphe de la page et le mettre en gras.
  • Longueur optimale d’un contenu web: la prime à la qualité est la règle mais qualité et longueur d’un contenu ne sont pas forcément liés. Rédigez des contenus d’au moins 500 mots pour une actualité (contenu chaud), prévoyez au moins 1000 mots pour un contenu long (contenu froid). La valeur exacte du nombre de mots clés pour bien se positionner dépend largement de la densité des SERPs pour le mot clé donné, de l’historique du domaine, de son autorité de domaine etc.)
  • Optimisation sémantique : disposition, répétition et densité des mots-clés et du richesse du champ lexical dans la page.
  • La structuration du texte : Hn (H1, H2, H3…) (Utilisez des variantes et synonymes du mot clé visé dans les sous titres (Hn))
  • Utilisation de la mise en gras des éléments importants via la balise <strong> et mise en italique (<em>). Les mots clés à mettre en gras sont souvent ceux qui ont été sélectionné lors de la recherche de mots clés.
  • Utilisation des listes à puces.
  • Maillage interne sur des ancres de liens.
  • Maillage externe (pour étayer vos propos faites référence à des sources de contenu de qualité comme des sites gouvernementaux ou d’universités, .org, edu, ou assimilés).
  • Nom de fichier des images évocateurs et séparés par des tirets du 6 (-).
  • Balise Alt évocatrices sur les images et sans tiret.
  • Poids des images (moins de 100ko si possible, sinon moins de 300ko)
  • Dimensions des images : une image de couverture format 1200px de large minimum.
  • Ajouter des micro-données.
  • Utiliser des featured snippets ou extraits optimisés (poser des questions et y répondre)
  • Mettez à jour votre contenu régulièrement (le plus fréquemment possible) en ajoutant ou modifiant votre texte régulièrement pour qu’il reste pertinent au fil du temps.

Les zones chaudes

C’est la partie d’une page web ou se pose l’œil de l’internaute. Sur les résultats du moteur de recherche de Google il s’agit du titre des pages, de sa description et de l’url qui s’affiche entre ces deux premiers éléments ce qui en fait des critères majeurs pour votre référencement naturel. Sur un site internet, les premiers caractères du premier paragraphe, le haut et le centre de la page sont des zones chaudes.

Les zones chaudes comme title, URL, metadescription, titre et intertitres Hn (H1, H2…) ainsi que la balises alt des images, les balises de mise en forme du texte, placés sur les éléments importants (gras et italique) permettent d’optimiser la lisibilité des informations importantes de votre page aux yeux des internautes et des moteurs de recherche.

Comment choisir un title de page ?

Le title d’une page internet est lu par les moteurs de recherche et utilisé dans le classement des résultats de recherche. Pour optimiser au mieux votre title, effectuez les actions suivantes :

  • Longueur du title: ne pas dépasser 60 caractères pour un affichage optimal sur mobile.
  • Utilisez le mot clé que vous souhaitez positionner.
  • Utilisez le mot clé que vous souhaitez positionner en début de phrase.
  • Utilisez si possible un appel à l’action.
  • N’afficher pas systématiquement le titre du site internet dans votre title de page sauf si celui-ci est un atout (marque de grande notoriété).

Comment choisir un url de page ?

  • Longueur de l’url: Ne dépasser pas 75 caractères.
  • Utiliser le mot clé que vous souhaitez positionner
  • Séparer les mots clés par des tirets du 6 (-)
  • Supprimer les stop words sauf si ceux-ci font partie de l’expression clé ou du mot clé que vous souhaitez positionner.
  • Essayez de créer un permalien court.
  • L’url (ou permalien) doit évoquer le contenu que l’on va trouver derrière en cliquant sur le lien.
  • Ne pas utiliser d’accent ni de caractères spéciaux dans l’url.

Comment choisir un meta description ?

  • Longueur de la meta description: ne pas dépasser 160 caractères.
  • Utiliser le mot clé que vous souhaitez positionner afin qu’il apparaisse en gras dans les SERPs
  • Utilisez un appel à l’action (Call to Action ou CTA) afin d’inciter l’internaute à cliquer sur votre lien. (Cliquez-ici, Découvrez-ici etc.) pour améliorer le taux de clic sur votre lien (nombre de clic / nombre de vues).